Montures de lunettes en bois adaptées au concept NetLooks

« Développement de montures de lunettes en bois adaptées au concept NetLooks »
cofinancé par l’Union Européenne dans le cadre du Programme Opérationnel
FEDER-FSE Lorraine et Massif de Vosges 2014-2020
 

NetLooks, projet novateur dans le domaine de l’optique, offre la possibilité au client de choisir sa forme de monture, son type de branches, son type de texture ou matière, son coloris et surtout, par la réalisation d’un avatar 3D, de visualiser le rendu sur son visage avec adaptation de la monture et des formes de branches à sa morphologie. Le démarrage de l’activité a été fait avec des montures en acétate.

L’objectif principal de l’opération consiste à développer des montures en bois ou matériau dérivé du bois adaptées au concept NetLooks et présentant des caractéristiques similaires voire supérieures aux montures en acétate de cellulose.
L’opération traite de la conception de produits et des interactions entre matériaux et procédés de fabrication. Des aspects théoriques (relation structure / propriétés du matériau, étude du comportement du matériau) et des aspects plus pratiques (conception, mise en œuvre, caractérisation) sont abordés.
Les principaux verrous à lever concernent :

  • la recherche de matériaux permettant de conjuguer efficacité fonctionnelle, performances et durabilité du produit,
  • la maîtrise des interactions entre matériaux et procédés de transformation,
  • l’industrialisation du procédé de fabrication (choix de machines, développement d’outils spécifiques, organisation de la production).

Un totem marketing de fin d’études

En passant

Concevoir un outil de communication pour une start-up nancéienne de lunetterie, tel était le projet de fin d’études de Benjamin Degardin et Alexandre Lecocq, deux étudiants de l’Enstib sous la direction du CRITT NOIS

les-etudiants-ont-concu-tout-le-procede-de-fabrication-de-ce-totem-a-visee-marketing-declinable-en-toutes-les-tailles-et-toutes-les-couleurs-(photos-eric-thiebaut)-1454955912

Les étudiants ont conçu tout le procédé de fabrication de ce totem à visée marketing, déclinable en toutes les tailles et toutes les couleurs. (Photos Eric THIÉBAUT)

A l’Enstib, 30 % des projets de fin d’études se réalisent en collaboration avec une entreprise extérieure et ce par l’intermédiaire de CrittBois, (centre régional d’innovation et de transferts technologiques des industries du bois) qui accompagne les acteurs de la filière bois dans leurs évolutions techniques. Jean-Baptiste Foucaut, directeur adjoint du Critt Bois en charge des opérations, a supervisé le projet des deux étudiants.

Cette collaboration entreprise/étudiants se veut gagnante pour les deux parties. « Travailler pour une véritable entreprise, c’était très enrichissant, on a découvert un domaine qu’on ne connaissait pas », avance Alexandre Lecocq. « C’était intéressant de nous avoir laissé carte blanche sur le design, ça nous a ouvert l’esprit. Cette collaboration nous pousse à aller plus loin car c’est une vraie demande », continue Benjamin Degardin. Pour l’entrepreneur, c’est un atout non négligeable de travailler avec des jeunes bourrés d’idées. « En mode start-up, il faut qu’on soit hyperagile, on se doit de détecter des compétences dans son écosystème et faire des ponts pour externaliser », note Pierre Andrieu, le fondateur de Netlooks. Alexandre Lecocq sera en stage durant 6 mois dans la start-up nancéienne, sa mission va évoluer avec la conception du point de vente.

Benjamin Degardin et Alexandre Lecocq, deux étudiants de l’Enstib, ont réalisé leur projet de fin d’études pour Netlooks.

Benjamin Degardin et Alexandre Lecocq, deux étudiants de l’Enstib, ont réalisé leur projet de fin d’études pour Netlooks.

Ils sont deux étudiants de l’Enstib, l’école nationale supérieure des technologies et industries du bois, à avoir sauté sur l’occasion de réaliser leur projet de fin d’études en collaboration avec une entreprise novatrice, Netlooks : une start-up nancéienne de lunetterie qui propose des modèles uniques, sur-mesure et de fabrication française.

Benjamin Degardin et Alexandre Lecocq, 23 ans tous les deux, ont travaillé en collaboration avec Pierre Andrieu, le fondateur de Netlooks créée en 2014, pour concevoir un outil de communication qui sera au cœur d’une campagne de street-marketing dans quelques mois : un totem marketing, en forme de paire de lunettes évidemment. D’une maquette en carton, les étudiants sont arrivés, après une période de recherche, à une maquette numérique et une maquette en impression 3D, c’est d’ailleurs avec ce procédé de fabrication additive qu’ils ont conçu leur totem.

Les jeunes gens avaient envisagé au début de leur projet de travailler le bois mais ils se sont vite ravisés. « Il aurait fallu utiliser la technique du défonçage numérique (une technique qui consiste à creuser une pièce) donc on aurait eu 80 % de perte de matière , explique Alexandre Lecoqc, ce qui ne correspond pas aux valeurs de Netlooks ». Comme leur spécialisation « bois » n’en fait pas moins d’eux des ingénieurs généralistes, ils se sont adaptés au cahier des charges de Netlooks.

Avec l’impression 3D, il est possible de fabriquer des totems sur-mesure et à la pièce tout comme les lunettes de l’entreprise nancéienne : des goodies de petite taille, des enseignes drapeaux que l’on appose sur un mur ou encore des totems géants. « C’est déclinable à l’infini », précise Benjamin Degardin. Pour coller au mieux aux valeurs de la start-up, Benjamin Degardin et Alexandre Lecocq ont fait fabriquer leur prototype en France : le modèle réduit au Fab Lab de l’Université de Lorraine à Nancy et au Labo de Golbey et le modèle plus grand conçu pour le street marketing a été fabriqué dans l’entreprise lyonnaise Drawn (fabriqué avec un robot issu de l’industrie automobile). Ce sont des objets recyclables qui plus est !

Les études se terminent pour les deux étudiants mais le projet, lui, suit son cours entre les mains de Pierre Andrieu, satisfait du travail fourni. Il ne serait pas étonnant de voir fleurir çà et là des totems à l’effigie de son entreprise d’ici peu.

Céline DUCHEMIN – VOSGES MATIN (texte et crédit photos)

Invité surprise au CRITT bois : Cédric VILLANI

Vendredi 20 novembre 2015 – A l’occasion de sa venue à Épinal pour la soirée prestige du CJD (centre des jeunes dirigeants d’entreprises), Cédric VILLANI, mathématicien titulaire de la médaille Field (équivalent du prix Nobel en mathématiques), a été invité par le CRITT Bois à échanger avec les chercheurs et techniciens du CRITT et à visiter ses installations.

Jean-Baptiste FOUCAUT, Directeur adjoint du CRITT Bois, a guidé Cédric Villani et 10 entrepreneurs du CJD de Moselle  au travers de tout le CAMPUS bois. Les démonstrations et les échanges avec les acteurs du CRITT et les partenaires locaux ont été riches et variés : projets de R&D en chimie verte, soudage du bois, robotique industrielle dans la construction bois, recherche ADN dans les isolants, pilotage de flux industriel par RFID, etc. Il a ainsi été fait un tour d’horizon des principaux acteurs du CAMPUS BOIS partenaires du CRITT : ENSTIB, IJL, LERMAB, CRAN, CETELOR.

ENSTIB : Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois
IJL :Institut Jean Lamour
LERMAB : Laboratoire d'Etudes et de Recherche sur le Matériau Bois
CRAN : Centre de Recherche en Automatique de Nancy
CETELOR : Centre d'Essais Textile LORrain

Cédric VILLANI a montré un vif intérêt pour cet « immense laboratoire du bois » (ses propos lors de la soirée CJD) !

Soudage

Il serait bien resté plus longtemps, sa curiosité et sa simplicité invitant à l’échange avec chaque scientifique rencontré ! Mais les contraintes de la scène l’ont trop vite extrait de nos locaux !

S’en est suivi un échange entre Jean-Baptiste FOUCAUT et les 10 entrepreneurs mosellans sur la stratégie du CRITT et son positionnement dans la filière bois.

Congrès Aprovalbois « Booster les performances du bois »

Congrès Aprovalbois "Booster les performances du bois"

Congrès Aprovalbois « Booster les performances du bois »

Notez dès à présent ces dates des 26 et 27 novembre dans vos agendas !10ème congrès national sur le thème « Booster les performances du bois » avec :

– plusieurs tables rondes : Renforcer les performances environnementales du bois ; Booster ses performances techniques ; Performer sur les marchés,

– une rétrospective sur les 9 congrès précédents,

– les 1ers trophées de l’innovationavec 5 interprofessions du Nord-Est.

Téléchargez le programme et dossier d’inscription

 

Tracibois

 

LA TRAÇABILITÉ, un enjeu pour la filière bois

DEMI-JOURNÉE TECHNIQUE

MERCREDI 1er JUILLET 2015 – 13h30-18h

logo_header.png

Campus Bois ENSTIB - Bâtiment 2 – Salle de conférence
27 rue Philippe Séguin – 88000 Epinal
Tél : 03.29.81.11.70           Fax : 03.29.34.01.22

Dans les filières agroalimentaires ou automobiles, de nombreux outils et technologies numériques ont été développés au service de la traçabilité. Ils sont éprouvés, efficaces, incontournables.

Pourquoi ne le seraient-ils pas tout autant dans la filière bois ?

  • Ces outils : une réponse à nos problématiques variées
    • Tracer les origines
    • Piloter des flux
    • Gérer et optimiser des stocks
    • Localiser des produits
    • Stocker de l’information dans des produits
    • Assurer un suivi après-vente
    • Signer numériquement des produits

L’événement :

Organisé par le CRITT BOIS porteur de l’opération collective TRACIBOIS.
Cet atelier technique se veut simple, pragmatique, démonstratif et convivial.
Il s’adresse à tous les acteurs de la filière bois.

Le programme :

  • États des lieux sur les outils de traçabilité (RFID, Vision, Qcode, etc..) (CRAN)
  • Intervention de professionnels de la traçabilité (GS1)
  • Démonstration sur la plateforme TRACILOGIS (Flux piloté par puces RFID)
  • Retours d’expériences de projets industriels (ACTA Mobilier – Institut MAUPERTUIS)
  • Atelier de réflexion avec les intervenants
  • Pot convivial de fin de journée

Avec la participation de :

CRAN cipamMaupertuis Gs1_logo_text ACTA_LogoQUADRI

Avec le soutien de :

Lorraine ministere-de-l-agriculture-de-l-agroalimentaire-et-de-la-foret téléchargement 88arton1947


Supports diffusés :

Optim’OAK

L’optimisation matière, la solution OPTIM’OAK

DEMI-JOURNÉE TECHNIQUE

Jeudi 25 juin 2015 – 14h-18h

logo_header.png

Campus Bois ENSTIB - Bâtiment 2 – Salle de conférence
27 rue Philippe Séguin – 88000 Epinal
Tél : 03.29.81.11.70           Fax : 03.29.34.01.22

Bientôt 30 ans que le CRITT accomplit sa mission de transfert de technologie vers le secteur de la tonnellerie ! En 1996 le premier OPTIFENTE voit le jour.
OPTIFENTE, système innovant d’optimisation de fendage est révolutionnaire pour l’époque (laser, pc, capteur ulrtason,…)
Il a permis à de nombreuses méranderies de réaliser des gains matière importants, d’améliorer la productivité et de valoriser le métier de fendeur.
Aujourd’hui, toujours passionnés, nous avons amélioré OPTIFENTE et créé OPTIM’OAK pour encore plus de souplesse et de productivité.

Qu’est-ce que Optim’Oak ?

Optim’Oak est un outil de traçage de quartiers pour les mérandiers. Cet outil permet une optimisation de la matière. Optim’Oak est le premier système radio sans fil !

IMG_6024 (Large)

Comment fonctionne Optim’Oak ?

Après avoir réalisé rapidement une acquisition de la forme du demi billon à l’aide du compas, un logiciel embarqué dans un PC tactile industriel calcule le meilleur positionnement des merrains en fonction de vos habitudes de travail et de vos préférences. Le compas se connecte automatiquement au PC par une liaison radio.

Ecran

Les avantages du système :

  • Un système sans fil et sans contraintes.
  • Une alimentation du compas par des batteries au standard professionnel avec une autonomie importante.
  • Une application logicielle simple et ergonomique intégrant un nouvel algorithme.

Le programme :

  • 14h10 : Accueil
  • 14h15 : Le Critt et la merranderie
  • 14h45 : Présentation Optim’oak
  • 16h00 : Pause
  • 16h15 : Démonstration
  • 17h00 : Questions – débat

L’équipe du CRITT à votre disposition le 25 juin :

Jean-Baptiste FOUCAUT / Bertrand MARTIN / Christophe VAUCOURT / Stéphane OHNIMUS
Avec la participation active de Jean-Marc  RIONDEL


Inscription

Votre Entreprise :

Nom Prénom :

Mobile :

Mail :

Interet pour la journée technique :



Support de présentation qualité de l’air intérieur

Suite à une journée de formation sur la qualité de l’air intérieur, le CRITT Bois met en libre téléchargement les supports de présentations suivants :

Aussi disponible ici.

Réunion d’information sur la qualité de l’air intérieur.

Organisé par :

logo_header.png

et coorganisé par  :

partenstib Polesfibresullermab

 

S’inscrivant toujours dans ses démarches d’accompagnement des entreprises, le CRITT bois organise une réunion d’information sur la qualité de l’air dans les bâtiments en relation avec l’opération collective BATI-AIR pour les entreprises du bâtiment et des produits de la construction bois.

Programme et intervenants :

  • Contexte et enjeux de la qualité de l’air intérieur (la réglementation, les enjeux, recherche et opération collective Bati’Air), (Caroline ROGAUME, Enseignant-chercheur ENSTIB/LERMAB).
  • Maitriser les sources de pollution et rendre l’habitat plus sain (le choix des produits et leur mise en œuvre, les solutions disponibles). CRITT BOIS
  • Retour d’expérience sur l’opération collective BATI’AIR (les prestations du CRITT Bois, l’équipement matériel, les résultats). CRITT BOIS 
  • Présentation d’un projet d’habitat sain, la maison de la santé de Badonviller (Jean-Philippe DONZE, architecte, agence Mil Lieux). 
  • Débat (questions/réponses).

La réunion ce déroulera le 21 Octobre 2014 de 17h00 à 19h00 à l’amphithéâtre du Campus Fibres, 27 rue Philippe Séguin, Epinal.

Comment participer ?
Merci d’envoyer un mail à Xavier DURET en précisant le nom de votre entreprise, votre activité, et le nombre de personnes participant à la réunion :

Responsable thématique QAI:
Maelenn JOSSET, Xavier DURET

maelenn.josset@cribois.net – 06.08.23.77.84
xavier.duret@cribois.net – 06.89.10.84.87

Pourquoi cette réunion?
Depuis le 1er janvier 2012, tout nouveau produit de construction ou de décoration doit porter un étiquetage informatif sur le taux d’émission de polluants (et 1er septembre 2013 pour tous les produits), comme les éléments d’agencement, les parquets, les menuiseries.

nrj

Le CRITT BOIS accompagne la filière bâtiment et produits de la construction bois dans cette évolution afin d’anticiper la réglementation sur la qualité de l’air intérieur, mais également d’optimiser un produit ou une construction dans une démarche volontaire. Pour ce faire, Le CRITT Bois avec l’aide de ses partenaires publics a mis en place l’opération collective BATI’AIR afin de proposer un ensemble de prestations (mesure et formation) répondant aux besoins de la filière. Cette réunion est l’occasion de faire un retour sur l’expérience et les résultats acquis par le CRITT Bois. Des solutions vous seront proposées afin de vous aider à choisir les matériaux, et mettre en place des méthodes permettant d’améliorer la qualité de l’air intérieur.

Avec le soutien de nos partenaires

partenaires